Accueil    [Anonyme - Connexion]    Soumettre un article   8 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.   mardi 19 octobre 2021

Triumph LYON
TEL  : 04 27 46 23 60
FAX : 04 27 46 23 69

58 Chemin de la Bruyère 69570 Dardilly
Activité du Site
Pages vues depuis 01/01/2008 : 18 034 271
  • Nb. de Membres : 338
  • Nb. d'Articles : 221
  • Nb. de Forums : 9
  • Nb. de Sujets : 8
  • Nb. de Critiques : 2

Top 10  Statistiques

si j'avais su, j'aurais venu.   [ Editer ]
Écrit par sprinteur01 Posté le Mardi 21 septembre 2010 @ 20:44:42 par root
Rechercher dans Les Runs
 Amis troliens trouvez ci-aprés le Cr de la balade dans les alpes.

Le texte complet dans ....lire la suite
Les photos dans la galeries Run 2010
/ Run du Roselend

ICI
LA



          

Si j’avais su, j’aurais venu.

 

Sur une initiative, non malheureuse, mais tout son contraire, notre Trolien « CRAM » Marc pour ses états civils, nous a concocté pour le dimanche 19 septembre une super rando, virée, sortie, enfin bref, une belle balade moto. Il nous a tout simplement fait respirer l’air pur des Alpes. Sans doute notre mine anémiée de citadin Lyonnais lui à fait pitié.

Donc n’écoutant que son amour du prochain, il nous à emmené en cure d’oxygénation  tout en haut au bord du lac de Roselend. Il est vrai que pour avoir droit à cette cure il nous a fallut payer de notre personne.

Eh ! Oui, un tronçon d’autoroute jusqu’à la « Tour de pin » quelques dizaines de kilomètres pour arriver à « Chambéry » là, pause Café, car les calories commençaient à faire défaut. Constatation : l’hiver sera froid, le Trol se les gèle déjà en septembre.

Après une bonne demi-heure de discussion récapitulant les premiers kilomètres du périple dont le fil rouge était « putain ça caille » on est reparti pour….encore quelques dix, dizaines de kilomètre de nationale, voie rapide…très rapide d’ailleurs !  Eh ! Oui, notre gentil organisateur s’est dit que l’oxygène des alpes ça se mérite, donc, il nous a imposé une approche tout en douceur.

A la x-éme pause cigarette et de « pissou » la patience nous à fait défaut.

« Eh ! C’est quand que ça tourne » ?

Voilà, il ne fallait pas la poser cette question.

« Là on y est, » il est vrai qu’on était au pied de la monté sur Beaufort » (dixit le plan : attention cette route peut-être fermée à certains périodes de l’année) même en été ils devraient la fermer, ça tourne et virevolte tellement qu’arrivée en haut tu vomis car t’as chopé la nausée!

Non, blague à part les choses sérieuses on commencées là.

 Les lacets à angle droit gravillonneux  à souhait, des virages qui se resserrent comme la ceinture d’une anorexique, des trous en plein sur la trajectoire idéale, (moi ça m’a pas gêné, je ne suis jamais sur la trajectoire idéale) une largeur de route à ne surtout pas croiser une marmotte sinon tu es hors piste, bref ! Le truc qui plait qu'à nous vu qu’on est des « Troliens fêlés .»

Petite pause (très petite) pour faire des photos des paysages exceptionnels, majestueux et bien sur selon la formule consacrée « inoubliables ». Et évidemment sans négliger la tradition de la photo pour le trombinoscope. (on remarquera qu’en grande partie c’est toujours les mêmes…de tronches qu’on y voit)

« Bon on roule » ? vu que tout le monde est d’accord, on satisfait à la grande messe du rééquipement, bandana bien sur le nez, foulard et cagoule sur la tête (doivent prendre un casque avec 2 tailles de plus ) suivi du passage aux forceps du casque , la mise des gants avec application, important cet équipement car il est en contact direct avec deux éléments essentiels du motard, un: la « poignée de frein et d'embrayage , deux : celle des « gazzzzzz » ,CQFD : les gants, ma bonne Lucette, c’est important.

Ca y est on y est, les dix motos se mettent en route et décollent comme une seule machine et la « voie de la face Est » vers le lac de Roselend est attaquée par notre cordée de Triumph, Bmw et Suzuki (cherchez les erreurs) le guide est en forme alors la grimpette est expédiée à bonne allure (même pas peur) heureusement que de temps en temps une bagnole de touristes observant le paysage... EUX (il faudrait leur demander les impressions, nous on n’a pas le temps, et pour cause, de se perdre dans la contemplation du génie de dame nature) nous ralentissait, histoire de rester « groupirt ». Tout ça fait que nous somme arrivés ensemble sur un superbe parking avec vue sur le lac que notre éclaireur de service, je parle de Christophe, nous à dégotté et réservé, vu qu’il a viré les motards allemands qui s’y trouvaient (non, on les a pas reconduit à la frontière).

Le soleil faisant la pause de midi juste au-dessus de nos têtes on a tous profité pour sortir les lunettes de soleil, ôter une bonne couche des pelures de motards frileux et bien sur tirer le repas du sac.

Quels instants de bonheurs que représente à chaque fois ces moments de pure détente en compagnie de personnes partagent une même passion, jamais je ne me lasserais de ça.

Bien sur on est resté un bon bout de temps là-haut, puisque nous étions en « cure », on a tous respiré à fond rempli nos poumons d’un air qu’on espèrait pur. (Hep ! j’en vois là au fond qui fument.)

 

Comme les instants de bonheur ont tous une fin, il a fallut entamer  la descente vers  « Beaufort » Ca, les gars, fut un évènement tout  simplement orgasmique et dans orgasmique il y a « gas » donc inutile de vous dire que pour nous remettre de nos émotions, le café que nous avons prit sur une belle terrasse ombragée à souhait et servie par une charmante jeune fille agréable et au sourire enchanteur (non ; je n’ai pas eu mon café gratuit) nous à fait plus que du bien et fait redescendre notre taux d’adrénaline. On y serait bien resté encore un peu, mais voilà :

« Je ne voudrais pas jouer les rabats joie, mais il faudrait penser au retour » !

Et vous n’allez pas me croire, mais le repli sur nos bases sera un tantinet galère !

 Pour preuve.

Notre guide du jour et au combien sympathique, fut malheureusement victime d’une crevaison vicieuse (non pas lui, sa moto en fait, suivez un peu) vicieuse, puisqu’elle prit son temps pour se manifester. En effet, elle fut lente (d’ailleurs c’est la seule chose qui fut lent ce jour-là) elle démarra certainement depuis le parking du lac pour n’apparaître qu’à « Annecy ». Marc ,trouvait bien que sa moto ne répondait plus comme avant, mais il mettait ça sur le dos de son doigt endormi ! (Privat jock) ici, intervint le chevalier Antoine chevauchant une Béhème, connaissant le coin comme sa poche, il nous dégotta, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, une station ouverte (rare un dimanche dans notre pays ) qui avait une station de gonflage en ordre de marche (encore un fait très rare ) et surtout des bombes anti-crevaison à vendre (là ça relate tout simplement du miracle).

La remise sur air de son super Speed ne prit pas plus que le temps de le faire, soit environ une trentaine de minutes. Mais notre bon Marc ne fut pas au bout de ses peines, en repartant, il prit à droite et nous comme il se devait, on est parti tout droit !

Mais le pauvre Marc s’est engagé sur une espèce de rocade avec  3000km avant de pouvoir faire demi-tour.

On bien attendu et encore attendu mais il n’est jamais revenu.

Alors comme, certains parmi nous pour des raisons d’impératifs d’horaires ont enquillés l’autoroute.

Nous, non ! On a préféré faire simple... et se taper le trafic du retour de W.E avec comme jeu  un « super Mario » slalom entre, sur, et à coté des voitures…(le permis est perdu pour 300 ans)

Pour reprendre notre souffle et bien sur laisser repasser les bagnoles qu’on a eu du mal à doubler on à fait une petite pause, devinez quoi ? Qui on aperçoit au loin la tête dans le guidon, un peu plus ils nous passaient à côté ?
oui c'est lui, notre Guide, notre saint-Marc  (oups) vénéré qui avait fini par trouver un moyen de faire demi-tour.

Brève discussion sur le comment et le pourquoi  du dernier épisode et on se fait les bisous qui vont bien et chacun retourne sous son casque avec déjà partiellement quelque part en tête le boulot qui nous attend lundi.

Alors, encore une fois de plus, une belle balade qui malgré toutes les turpitudes se termine bien et laisse au fond de tous ceux qui y étaient un bon petit goût de « reviens-ci ».
Les dix participants, dont Marie, seule représentante de la gente féminine remercient ici Marc pour le bon dimanche qu'il nous a fait passer.

 

Merci Marc et pense bien à nettoyer ta moto une Triumph sale ça le fait pas.

 

La galerie photos est ICI

 


Article  Précédent |   Suivant

Liens Relatifs


Tomatodjus
1908       
 ModéraTrol

Tomatodjus
  Posté : 21-09-2010 22:02


Beau compte rendu ou on retrouve toute la verve de notre écrivain trolien !
Et là! j'ai encore plus de regret
....La prochaine.....

Bandit repenti

  Profil  Citation
alain69
148     

alain69
  Posté : 22-09-2010 16:57

Super reportage de notre amis NONO vraiment un bon moment passé avec les potes
super virée sa donne envie dit retourné,merci a tous le groupe j'espere que Marc est rentreé a bon port? tres bonne ambiance a bientot
@lain69

@lain69

  Profil  Citation
MaryStreet
24   

MaryStreet
  Posté : 22-09-2010 18:42

Je rejoinds mon cher Norbert, super balade même si le niveau était élevé... surtout dans les virages... moi j'ai profité du paysage trop beau!! Merci Marc et à la prochaine sortie que tu organise: je serai là!!


Tout vient à point à qui sait attendre!! quem espera sempre alcança ;)

  Profil  Citation
CRAM
436      

CRAM
  Posté : 22-09-2010 19:11

Prochaine sortie : les Cascades du Hérisson !
Norbert prépare ta plume, moi je prépare ma bombe anti-crevaison...
J'ai commencé le nettoyage de la moto : la bombe a giclé de partout...
Madame a astiqué les plastiques. Il me reste à faire les pots... mais là problème, ça tient... si vous avez des idées je suis preneur !!
A+

  Profil  Citation
philippe
21   

philippe
  Posté : 22-09-2010 20:17

Merci pour cette tres belle journée et félicitaion pour le resumé.
A+ pour de nouvelles ballades.

PHILIPPE


  Profil  Citation
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

-: Charte - Contact - Admin - Ce site est propulsé par NPDS SABLE Evolution - :-
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. Site personnel non affilié à Triumph

.:Page >> Super-Cache:.  

Temps : 0.0462 seconde(s)