Accueil    [Anonyme - Connexion]    Soumettre un article   11 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.   mardi 19 octobre 2021

Triumph LYON
TEL  : 04 27 46 23 60
FAX : 04 27 46 23 69

58 Chemin de la Bruyère 69570 Dardilly
Activité du Site
Pages vues depuis 01/01/2008 : 18 033 804
  • Nb. de Membres : 338
  • Nb. d'Articles : 221
  • Nb. de Forums : 9
  • Nb. de Sujets : 8
  • Nb. de Critiques : 2

Top 10  Statistiques

Compte-rendu du Run du Jura, c'est juré.   [ Editer ]
Écrit par sprinteur01 Posté le Mercredi 25 juillet 2012 @ 22:22:55 par root
Rechercher dans Les Runs
Fait le 23 juillet 2012.

Il y a longtemps que mon pote Marc et ma pomme on voulait se faire le Jura. Et à force de ressasser cette idée on s’est dit : « le jura c’est juré, on l’organise » Alors on à organisé, moi j’ai dit à marc  « y a cas » et il a tout fait. Bon, quand j’ai vu qu’il avait du mal avec l’itinéraire, je lui ais dis, « tu fais comme tu le sens » et il à un super bon nez. On a laissé passer un peu le mauvais temps (oui, en ce temps là le mauvais temps était un phénomène normal vu qu’on était en février) et aux beaux jours, enfin, le beau jour, on à enfourché nos montures et on a voulu faire la reconnaissance du Run, accompagné d’isabelle (les oreilles de Marc) oui un avis féminin est hyper important à l’occasion de ce genre de périple. Et son avis elle ne s’est pas gênée de le donner : « trop long votre balade, c’est plus une balade c’est une expédition…enfin dans le genre quoi, d’où un Run de seulement 450 bornes, une petite sortie entre amis quoi…mais elle suffit à bien nous taller le cul. Déjà à cette occasion on a trouvé que le Jura… c’est sympa.




Ok je vous saoule avec cette introduction mais elle à son importance. Vu qu’elle est, entre autres, la base de la réussite de la sortie du 22 juillet « le jura…C’est juré »

Donc nous y voila, le jour fatidique est arrivé, Marc et moi on pensait se faire le Run tranquillou à 4 ou au max 5 motos…ben ! Non on s’est retrouvé au point de rassemblement à Beynost, je vous le dis en un comme en cent...à quatorze, …oui vous lisez bien 14 motos et au total nous fûmes (ça s’impose vu qu’on va à St. Claude ha ! ha !) quinze motards dont une motarde qui accompagnait notre bon Alain et sa « Beeeaime » Un peu plus et c’est un comble, il nous manquait des « décharges de responsabilité » et des itinéraires, mais ça la fait.

Petit briefing sur la « façon de rouler Trol » et hop à cheval et c’était parti pour s’enquiller une petite trentaine de bornes de notre « chère » autoroute…(ne m’énervez pas avec son numéro, vous savez très bien que je ne le saurais jamais) quoiqu’il en soit on l’a quitté à Pont d’Ain pour enfin commencer, après cet amuse gueule, a attaquer la route la vrai celle qui a des virages, des autos , des motos et des RADARS, bref des routes bien de chez nous comme on les « haime ».

Tout le monde se suivait bien gentiment jusqu’au moment où une certaine nervosité commençait à être perceptible dans la « chenille Triumph » tiens, que se passe-t-il ? Ah ! Oui …On approchait du Cerdon…VIIIIRRRAGGGESS en vu GAAAAZZZ ! Ben ! Pas pour tout le monde, il m’a fallut rester bien sagement comme convenu derrière en serre file…Quelle tâche ingrate, j’aurais du me débrouiller pour la refiler. Mais non j’assume…mais punaise que c’est dur de voir les petits copains monter même légèrement dans les tours et de rester stoïque.

Après que la « chenille » eût retrouvée un semblant de calme, valait mieux d’ailleurs les radars faisaient concurrence aux coquelicots dans les champs tellement ils étaient nombreux, ces bêtes là doivent se reproduire entre eux. La traversée de Nantua se fit « normalement » (j’en connais un qui va apprécier ce mot) on rattrapait la D1084 jusqu’à St Germain de Joux (un truc comme ça) là, premier arrêt : KAFFEE, et Christophe, s’est octroyé son premier en-cas, quatre croissants (bon j’en rajoute mais …). Vous n’allez pas me croire, mais il faisait un peu frisquet ce matin là et les boissons chaudes furent les bien venus, quoique les jeunes comme d’habitude se sont tapés un COCA, une demi-heure de plus et il nous aurait fallut leurs trouver des « Hamburger ».

Tout le monde réchauffé,  soulagé et pour  « Un » en partie rassasié  (cf. les photos) on est remonté en selle et mon pote Cram nous à emmené par une route sinueuse à souhait jusqu’à St. Claude.

Là, les premiers grains de sable se sont malicieusement glissés dans, les pourtant bien graissés, rouages de notre organisation. Partant du principe, vu qu’on était en juillet et donc en période estivale, que le service du repas à « l’auberge du Hérisson » pourrait être long, on est parti en chasse de sandwich, enfin ceux qui n’avait pas prévu de tirer du sac leur appoint en calories, et ça mes amis fût une « Kolossale » erreur. Pour commencer on a tourné dans l’immense centre ville de St. Claude, je dis immense parce qu’on en a perdu deux de nos valeureux motards. Le premier, Alain dont la vue commence à baisser (lol) à suivi un autre groupe (tiens ça me rappel quelqu’un) et le second Christoph, alias « bonniegrey », lui je pense qu’il était encore à la recherche d’une boulangerie. Mais bien sur de ça, on ne s’en est aperçu qu’au moment de refaire nos pleins d’essence. Pas la peine de vous faire un dessin sur le cirque que c’est de faire le plein de 12 motos (oui, suivez un peu, vu qu’on en a perdu 2 sur 14, il ne reste fatalement que 12 ! Tsee, tout leur expliquer) avec en prime, comme d’hab, une pompe qui déconne. Puis on a eu l’épisode 2 de la recherche de bouffe, mais coup de bol la station était celle du « super casino » donc on n’a pas perdu trop de temps et en on en a profité pour  envoyer les messages de récupération à nos deux naufragés de la route, autrement dit on attendait…un peu. La décision de continuer le périple sur le point de chute le plus important de la journée, je veux parler du lieu du repas fut pris rapidement…et oui, on est français et tout est une question de bouffe !

Fort de cette initiative, le capitaine de route, notre bon « saint-marc-aritain» nous a fait enquiller la D34, suivi des D118, D678 et pour finir les D27 et D326, (ça va les chiffres là ?)Ça c’est pour le puriste les autres comme moi, on a pris la direction de Lavans-les-st.claude, st Lupicin, les Crozets, Clairvaux les lacs, Doucier et enfin les Cascades du hérisson. Ouf ! Il était temps, soif et faim fut  à ce moment là le refrain général. Avant de passer à table, quelques photos s’imposaient, les portables et autres appareils photos ont surgis des sacoches et ça a cliqué à tout va…on verra le résultat dans le diaporama du site.

Bon, je dois vous dire tout suite, afin que personne ne rit trop fort,…il n’y avait presque personne ; les tables par conséquent libres pour qu’un puisse tous s’y installer, oui, je dis tous vu que les deux perdus ne l’étaient plus, c’est vous dire ce qu’un estomac qui crie famine arrive à vous faire faire, même à retrouver son chemin. Donc tout le cirque de la recherche désespérée d’un sandwich dans la ville n’a servi à rien sinon à perdre deux copains et un temps précieux, mais comme je suis un peu responsable de cette « errance » je fais mon « Mea-culpa ».

Le repas…frites, refrites, bières et pas rebières vu qu’on est sérieux, café et recafé et discussion débridée ont été le fil rouge de ce repas entr’amis. Cependant, fait marquant de celui-ci, Adrien nous à présenté son projet de faire un Run à la mémoire de Thierry, la date restant à fixer, il nous fera une publication plus en détails sur le site. En tout état de cause son idée de finir le trajet qu’il avait commencé avec son pote est reçue à l’unanimité.

 « Hep ! Les gars, va falloir se remettre en selle, si vous ne voulez pas louper les infos de 20h. »

C’est reparti mon KIKI, par les petites routes départementales qui fleurent bon le goudron et les virages et occasionnellement le bon air de la campagne,….vaches, bouse, fleurs et autres trucs floral qui ne poussent qu'au milieu des champs.

Direction les Rousses et sa faucille en passant par Monétrux-en-joux (feu !), St.laurent-en-grandvaux et Mijaux que du bonheur, des virages et parfois des virages et comme ça n’arrêtait pas de tourner à force il y en a un qui est allé tout droit, pas de panique pas dans le décor, simplement dans une intersection où il fallait tourner à droite. On l’a attendu…lailailai… Mais il n’est pas revenu…lailai.... Soudain, et  là, j’ai rien compris puisqu’on s’est à nouveau retrouvés à St. Claude, quand je vous disais que cette nom d’une pipe de ville allait être le point nodal de la sortie. On en a profité de se retrouver dans la civilisation et comme notre ami Frédéric à aussi refait son apparition, pour fêter tout ça on a assiégé une terrasse et on à bu un pot tout en commençant par se dire au-revoir vu qu’après le plein certains allaient prendre l’autoroute pour rentrer plus rapidement.

En effet, deux options étaient proposés, le retour direct par l’A42 (vous voyez quand je veux, je les sais les numéros) et un retour « rapide » par Hauteville-Lompes pour également prendre l’autoroute à Ambérieux. Là mes amis, on a un peu lâche les chevaux dans le plus pur style Trolien pas de vitesses excessives mais  un roulage « viril quoi »… super vu l’itinéraire, un pied vous dis-je.

Dernier arrêt au péage pour se dire les milles choses qu’on se dit lorsqu’on se sépare après avoir passé une belle et bonne journée ensemble entre copains liés par une même passion qu’est la MOTO.

Merci à tous, je ne vais pas ici énumérer leurs noms, ils sont trop nombreux, merci au conseil général du jura pour l’excellent état de son réseau routier, merci aux  mamans  et épouses  qui ont laissés leur homme satisfaire un besoin naturel et plus que pressant quand le soleil brille à l’horizon.

Salut à vous tous, Marc et Norbert.




Article  Précédent |   Suivant

Liens Relatifs


Anonyme
72  

Anonyme
  Posté : 05-08-2012 16:43

et ben, y'a qui devrait rouler plus !!!...450 pauvres kms, et elle trouve que c'est une expédition !!!...petits joueurs , ces lyonnais !!!...on a failli se croisé à la cascade du hérisson...on est juste passé avant...

  Citation
Anonyme
72  

Anonyme
  Posté : 05-08-2012 16:56

re-hello, au fait, nous on était 18 moto....pour 23 quidams...

  Citation
sprinteur01
1330       

sprinteur01
  Posté : 09-08-2012 11:39

Citation : Anonyme 

re-hello, au fait, nous on était 18 moto....pour 23 quidams... 


c'est bien, personne ne vous à vu...vous deviez tous être "anonymes"

si déja tu commentes ait au moins le courage de t'identifier...jaloux ou pas de couilles la fille .

ne roule jamais plus vite que ton ange gardien ne sait voler !

  Profil  Citation
Anonyme
72  

Anonyme
  Posté : 18-08-2012 16:29

hé sprinter, tu sais lire ou t'es aveugle ?...."on a du passer avant", cela veut dire quoi pour toi ?... ...alors, avant de gueuler, lis comme il faut les commentaires !!!!

  Citation
Anonyme
72  

Anonyme
  Posté : 18-08-2012 16:35

vu ta réponse, je commence à comprendre la pauvre fille !!!...fjrman69, cela te cause ?...j'n'crois pas que tu sois plus avancé avec mon pseudo, comme moi avec le tiens....

  Citation
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

-: Charte - Contact - Admin - Ce site est propulsé par NPDS SABLE Evolution - :-
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés. Site personnel non affilié à Triumph

.:Page << Super-Cache:.  

Temps : 0.0149 seconde(s)